La Troupe

Conseil d’administration

Cristina Iovita, Présidente et Directrice artistique.

Dr. Adrian Iovita, Trésorier, Professeur Associé et Chaire de Recherche du Canada, Département de mathématiques, Université Concordia.

Me Roger Gosselin, Secrétaire, Notaire, Institut Légal Ville St-Laurent.

Christiane Deschênes, Administratrice, Responsable de la comptabilité pour Le Groupe de la Veillée.

Équipe de conception

Cristina Iovita. Directrice artistique, metteure en scène et auteure dramatique, originaire de Roumanie et établie à Montréal, Québec, depuis 1996. Née en 1954, “dans la joie suivant la mort de Staline” comme elle tient à le préciser, Cristina Iovita a vécu et créé pendant la moitié de sa vie, dans le contexte de la dictature communiste la plus “originale” de l’Est européen, celle instaurée par Nicolaie Ceausescu et sa femme Elena. La détérioration consciente des symboles de liberté et d’égalité sociale accomplie par ce régime, la confusion idéologique créée par la corruption et l’ignorance du milieu politique l’ont poussée vers la pratique de l’art comique, genre libre entre tous pour permettre l’évasion par le rire. À la recherche de la comédie, elle se lance dans une étude appliquée de la Commedia dell’Arte suivant ainsi le courant de recherche entamé par l’école de mise en scène roumaine en vue d’une re-théâtralisation du théâtre par les moyens du retour aux sources traditionnelles “latines et occidentales”. Son style personnel, tiré de ces études, ainsi que la méthode originale pour l’entraînement de l’acteur qu’elle éllabore à la suite de sa recherche lui permettent de créer, après la Révolution de 1989, la première troupe indépendante de la Roumanie post-communiste qui pratique un répertoire ouvertement engagé, ancré dans la réalité courante et puisant à une tradition ancienne en matière de l’interprétation (Le Théâtre de Chambre, Bucarest,1991-1993). Encore une fois la mort d’un tyran ne produit pas le renouvellement espéré et la confusion idéologique provoquée par la chute du communisme fait chavirer les initiatives indépendantes; le Théâtre de Chambre ne peut se maintenir face à la résurrection des vieilles formules institutionnelles et Cristina Iovita part en Amérique du Nord, où, après avoir achevé sa Maîtrise en Arts de la Scène à Emmerson College, Boston, elle s’établit avec sa famille au Québec y cherchant un cadre propice à ses aspirations culturelles. En 1999 elle fonde à Montréal le Théâtre de l’Utopie, une compagnie rassemblée autour d’une esthétique cohérente, tirée de la Commedia dell’Arte, et d’un répertoire engagé en exclusivité qui permet d’exprimer la vision de l’actualité et du passé historique par le dialogue direct avec le public contemporain.

Anne-Catherine Simard Deraspe 1999, éclairagiste, présentement Directrice technique.
Fruzsina Lanyi 2003, scénographe.
Au noyau ainsi constitué s’ajoutent, à chaque production, d’autres jeunes et moins jeunes artistes invités (voir Archives) parmi lesquels la compagnie espère trouver des collaborateurs constants. Parmi nos collaborateurs de longue durée se trouvent: Kiné Liholm Johannessen, scénographe, créatrice de la première base de costume pour la troupe, Renaud Paradis acteur, créateur de la musique originale de nos premiers spectacles, Michel Lavoie, Catherine Hamann, Nathalie Costa, Marc Mauduit acteurs, Anne-Marie Matteau scénographe, Chantal Limoges réalisatrice et Dominic Darceuil, photographe.